L’Agriculture Bio : qu’est-ce que ça change ?

Les aliments issus de l’agriculture biologique ont été produits en respectant un cahier des charges, c’est à dire un ensemble de règles qui doivent être respectées et sont vérifiées régulièrement. Ils sont reconnaissables grâce au label français AB et/ou au label européen “feuille”.

Parmi ces règles, les plus importantes sont, pour les productions végétales :

  • L’interdiction d’utiliser des intrants (engrais, pesticides…) issus de la chimie de synthèse.
  • L’interdiction d’utiliser des OGM (Organismes Génétiquement Modifiés).
  • Un ensemble de règles agronomiques : les légumes doivent pousser en pleine terre, respecter certaines rotations, etc.
  • Les terrains agricoles doivent être cultivés pendant 2 à 3 ans en respectant ces règles avant de pouvoir utiliser le label sur les produits qui en sont issus.

Pour les productions animales :

  • L’aliment doit être certifié bio, principalement issu de l’exploitation (c’est à dire que l’éleveur de vaches laitières doit produire lui-même le maïs qu’il va donner à ses vaches).
  • Le bien-être animal est encadré : accès à un parcours de plein air, densité maximale d’animaux dans les bâtiments d’élevage, atteinte d’un âge minimal avant abattage, etc.
  • L’interdiction des hormones et des antibiotiques (sauf exception).

En ce qui concerne les produits transformés, un minimum de 95% des ingrédients les composant doivent être certifiés bio, et les ingrédients non bio ne doivent pas être disponibles en version bio.

neonbrand-392976-unsplash

Existe-t-il des produits étiquetés bio qui ne le sont pas vraiment ?

Non, l’utilisation du label bio est soumise à de fréquents contrôles, les industriels n’ont donc pas le droit d’utiliser le label sans autorisation. Il existe des cas de fraude, mais ils sont très rares.

Le bio obéit-il aux mêmes règles dans tous les pays ?

Au niveau européen, le cahier des charges est uniformisé. Un produit bio italien respectera donc les mêmes règles qu’un produit bio français. En dehors de l’Europe, chaque pays a son propre cahier des charges, et même s’ils sont similaires, ils ne garantissent pas toujours les mêmes conditions de production. Par exemple, aux Etats-Unis, les antibiotiques peuvent être utilisés plus facilement qu’en Europe. Cependant, des accords de reconnaissance mutuelle ont été mis en place afin de faciliter les échanges internationaux de produits bio. Un produit bio commercialisé en France répondra donc à un ensemble de règles qui ont été jugées suffisantes par les autorités françaises.

Le bio est-il meilleur pour la santé ?

Un grand nombre d’études ont été réalisées concernant les avantages nutritionnels des produits bio, et elles ne sont pas toutes d’accord. Il en ressort que :

  • Le contenu en pesticides et en engrais chimiques est généralement moins élevé dans les produits bio.
  • Les fruits et légumes bio contiennent généralement moins d’eau et plus de nutriments et de minéraux que les conventionnels.
  • Les animaux élevés selon le mode de production biologique ont généralement une alimentation plus équilibrée, ce qui a pour conséquence un contenu nutritionnel plus intéressant dans leur viande, leur lait, leurs œufs, etc.

Pourquoi consommer des aliments bio ?

Les aliments bio sont en moyenne 60% plus chers que les produits conventionnels, il faut donc avoir de bonnes raisons pour décider de les acheter ! On peut citer celles-ci :

  • Le refus d’ingérer des pesticides et autres intrants chimiques dont les effets sur la santé ne sont pas toujours connus. C’est souvent la raison qui pousse les jeunes parents à acheter des aliments bio pour leurs enfants.
  • La volonté d’encourager un mode de production plus respectueux de l’environnement, moins polluant et moins gourmand en énergie.
  • Le respect du bien-être animal.
  • Le soutien d’une agriculture diversifiée, raisonnée, en accord avec des valeurs éthiques.
  • Les produits bio disponibles sont généralement de saison, c’est donc un moyen de restreindre facilement ses achats de fruits et légumes hors saison.

Quels produits privilégier ?

Lorsque notre budget ne nous permet de consommer 100% bio, il est préférable de se concentrer sur les produits suivants :

  • Œufs et lait : ce sont les produits dont la différence de prix entre bio et conventionnel est la plus faible, et ils sont largement disponibles.
  • Fruits et légumes : ces sont les produits qui contiennent le plus de produits chimiques, les acheter en bio permet donc de préserver notre santé. Surtout ceux qui sont consommés avec la peau (fruits rouges, raisins, fruits d’été, salades et légumes verts…) car les produits chimiques se concentrent dans leur peau.
  • Céréales complètes : dans les céréales également, les intrants se concentrent dans le son. Si vous achetez des produits à base de céréales complètes (pain, pâtes, riz…) il vaut donc mieux les préférer bio. En revanche, dans les produits à base de céréales raffinées, le son a été retiré et avec lui la majorité des pesticides.

 

Alors, bio ou pas bio ? C’est à vous de choisir et de faire au mieux selon votre budget, en toute connaissance de cause !

Une réflexion sur “L’Agriculture Bio : qu’est-ce que ça change ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s